Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités du MOTIF
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre
 

Comment sont référencés les livres et les auteurs ?

Pour y répondre, le MOTif sort un nouveau tableau de bord sur la capacité des différents acteurs de la filière du livre à obtenir un référencement efficace au sein des moteurs de recherche. Les résultats de l’étude montrent qu’ il est possible de définir des stratégies de présence et de promotion numérique afin d’être au plus près des internautes lors de la recherche d’un ouvrage.

Les grands constats

 

* Une diversité des sites référencés et une concentration des sites : les 10 sites les plus référencés représentent 37 % des liens proposés par Google sur l’ensemble des requêtes.

* Les sites d’e-commerce représentent 40 % des liens référencés. Amazon.fr et Fnac.com occupent toujours une position dominante dans le référencement : 22,1 % des liens référencés, quels que soient les mots-clés utilisés. Decitre.fr entre dans le top 5 des sites les plus référencés.

* Les librairies qui disposent d’un site marchand sont classées dans cette catégorie "e-commerce" : leur présence est certes plus faible que les plus gros cybervendeurs, mais on note celle de Dialogues notamment et celle des librairies numériques d’Epagine, Immatériel, Numilog.

* Les blogs de lecteurs sont bien présents face aux grandes enseignes commerciales (21 % des sites les plus référencés). Les sites communautaires et les réseaux sociaux, en particulier Babelio, ont fait une percée remarquable dans le classement.

* Les éditeurs figurent rarement dans les 3 premiers résultats, même s’ils sont, avec les auteurs,  correctement référencés via leurs sites officiels (sites d’Editeurs + sites d’Auteurs = 5e rang des types de sites les plus référencés).

* Les sites pirates sont loin d’être dans les premiers résultats de recherche générique ; mais plus présents sur des recherches avec des mots-clés comme "ebook", "télécharger" et "pdf " (10 % des sites les plus référencés).

* Librairies et bibliothèques sont peu référencées (moins de 1 % des résultats), pour des raisons notamment structurelles liées au fait que leur site n’est pas marchand de positionnement (l’optimisation du référencement n’est pas toujours leur objectif).

Incontournables réseaux sociaux ...

Pour les éditeurs et les auteurs, l’utilisation des réseaux sociaux et des relais promotionnels via les blogs, les plates-formes communautaires et les annuaires spécialisés est un passage incontournable pour amener le lecteur vers l’ouvrage qu’il recherche grâce au référencement naturel sur les moteurs de recherche. Il apparaît ainsi nécessaire de démultiplier les efforts de promotion au-delà des relais médias traditionnels afin de s’étendre à l’ensemble des sites d’infos dédiés au livre au sein de l’écosystème numérique.

La présente étude fait suite à un premier tableau de bord "Le référencement des livres sur les moteurs de recherche" paru en octobre 2010. Rappelons que, dans le cadre de nos études sur le livre numérique (programme "ElabZ"), l’objectif est de décrire les nouveaux leviers d’intermédiation, entre les consommateurs et les livres, spécifiques à l’écosystème numérique.

< Retour

 

Et aussi...