Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités du MOTIF
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

Illettrisme, difficultés linguistiques : quelles réponses sur le territoire francilien ?

Le MOTif et l’ANLCI ont organisé le 10 septembre une journée professionnelle sur l’illettrisme, et plus largement sur les difficultés linguistiques. Les supports ayant servi pour les présentations d’une partie des intervenants sont consultables en ligne.

 

Décrétée « Grande cause nationale » en 2013 par le Premier Ministre, la lutte contre l’illettrisme connait depuis des avancées majeures. Pour autant, sur les territoires, les professionnels et acteurs locaux peinent à comprendre et identifier le phénomène de l’illettrisme, souvent confondu avec les besoins d’apprentissage de la langue française eux-mêmes particulièrement importants en Île-de-France. En effet, qu’elles aient été scolarisées ou non, en France ou ailleurs, les personnes en difficulté face à l’écrit représentent 1 million de franciliens soit 13 % des adultes de 18 à 65 ans. Parmi elles, 300 000 personnes soit 5% sont en situation d’illettrisme.

En termes de politiques publiques, la lutte contre l’illettrisme et la prise en charge des difficultés linguistiques relèvent de plusieurs champs d’intervention : éducation, jeunesse, formation professionnelle, insertion et emploi, action sociale, politique de la ville et politiques culturelles… Cette journée veut montrer la diversité des acteurs impliqués comme la richesse des actions menées, et souhaite mettre en lumière le rôle des associations et des bibliothèques dans l’accès à la maîtrise de la langue française : qu’elle soit langue maternelle ou langue du pays d’accueil, c’est elle qui permet la communication entre tous et la participation à la vie sociale.

Introduction

Illettrisme et problématiques linguistiques : définitions, chiffres clés, enjeux…
Agnès Salvadori, chargée de mission régionale prévention et lutte contre l’illettrisme, ANLCI.

Prévention

L’illettrisme, une question scolaire
Marie-France Bishop, professeure des universités en sciences de l’éducation à l’Institut d’éducation de l’Université de Cergy Pontoise et l’ESPE de l’Académie de Versailles.

L’accompagnement vers la lecture mis en place par l’Association de la fondation étudiante pour la ville à Nanterre
Léa Gaveau, chargée de développement local, Afev des Hauts-de-Seine ; Joël-Armel Nandjui, volontaire en service civique ; Claire Fournié, Développement de projets artistiques et culturels, Compagnie Le temps de vivre.

Fondation SNCF : l’appel à projets "Entre les lignes"
Catherine Luquet, responsable de programmes, Fondation SNCF ; Françoise Sauqueux, association ALJM (Accueil Logement Jeunes Mères), centre social de Saint-Denis.

Repérage

L’action mise en place par les enseignants œuvrant en détention en matière de lutte contre l’illettrisme
Isabelle Bryon, responsable nationale de l’enseignement, direction de l’administration pénitentiaire, ministère de la Justice.

< Retour