Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités générales
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

L’édition US rayonne à l’international

Les revenus générés par les ventes de livres à l’étranger se sont montés à 357,4 millions de dollars (+ 7,2%) en 2011 a rapporté l’Association des éditeurs américains. La part du livre numérique a pesé pour 21,5 millions de dollars (+ 332,6%). Celle du livre papier a quant à elle progressé de 2,3% pour atteindre 335,9 millions de dollars en 2011.

Les éditeurs américains exportent actuellement, en moyenne, 90% de leurs titres en version papier et/ou numérique et travaillent avec près de 15.000 détaillants dans 200 pays.Plus de 750 millions de personnes en dehors des États-Unis peuvent lire l’anglais.

Parmi les zones les plus demandeuses :

- L’Europe continentale (revenus : 83,2 millions de dollars en 2011) + 14,7% d’augmentation globale des recettes ; 218,8% pour le livre numérique, 9,5% pour le livre papier

- Royaume-Uni (revenus : 64 millions de dollars en 2011) + 22,9% ; augmentation 1316,8% pour le livre numérique, 10,4% pour le livre papier

- L’Amérique latine (revenus : 16,7 millions de dollars en 2011) + 15,4% ; 201,6%
pour le livre numérique et de 9,7% pour le livre papier

- L’Afrique (revenus : 3,8 millions de dollars en 2011) + 21,9% ; 636,8% pour le livre numérique et 17,1% pour le livre papier.

Voir le communiqué de presse (en anglais)

< Retour