Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités générales
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

Ouverture des librairies le dimanche

Dans le cadre de l’examen de la loi « Croissance, activité et égalité des chances économiques », dite « loi Macron », le Sénat a adopté un amendement visant à généraliser l’ouverture dominicale des commerces culturels sur l’ensemble du territoire. Le syndicat de la librairie y est opposé.

Dans un communiqué, le SLF explique les raisons de son hostilité à cet amendement. "Les libraires ne sont pas demandeurs d’une dérogation généralisée au repos dominical, une telle dérogation ne se justifiant pas sur le plan économique. En effet, l’ouverture dominicale, en dehors des exceptions liées à la présence d’un marché ou d’une zone touristique, n’est pas rentable pour les librairies, commerces à forte intensité de main d’œuvre tels que les librairies (deux fois plus d’emplois en librairie que dans les chaînes culturelles, trois fois plus que dans la grande distribution). L’ouverture dominicale entraîne une répartition différente des achats de livres sur la semaine davantage qu’une croissance nette du chiffre d’affaires, le temps de lecture n’étant pas extensible".

Par ailleurs, le syndicat estime la dérogation introduite par le Sénat "ambiguë" dès lors que n’existe aucune définition des « commerces de détail de biens culturels » et "n’est pas une réponse à la concurrence du commerce électronique".

Lire le communiqué sur le site du SLF

< Retour