Chargement

Le Motif

La lettre d’information

Actualités
 
Les champs suivis d’une astérisque (*) sont obligatoires.
Fermer la fenêtre

La bande dessinée, proie des pirates

Quelques jours avant le salon d’Angoulême, le MOTif rend public les résultats de "BDZ", l’observation du piratage de la BD sur le Net. En raison de ses spécificités, ce genre littéraire se prête facilement à la lecture en ligne, à la collection, au piratage aussi .... Il est donc fréquent de trouver des "bundles" ou paquets de BD à télécharger, par exemple par série ou par auteur. Etat des lieux ...

 

Avec BDZ, le MOTif a étudié les pratiques du piratage à l’oeuvre dans le domaine de la BD dans le cadre de son observation de l’offre illégale de livres numériques. La BD est la catégorie éditoriale la plus piratée sur Internet, révèle l’étude. De nombreux sites et forums agrègent des liens de téléchargement, classés par ordre alphabétique et/ou chronologique. Entre 8 000 à 10 000 titres piratés sont réellement accessibles (liens de téléchargement et sources P2P actifs, à la portée d’un internaute moyennement averti).

Les fichiers illégaux sont de très bonne qualité et produits par de nombreuses "teams" pirates très organisées et composées de passionnés. Il est intéressant de constater que les dernières nouveautés en rayon sont nettement moins piratées que les best-sellers des deux dernières années.

Ce focus sur la BD a été commandé pour le salon du livre d’Angoulême. C’est un extrait de l’étude EbookZ sur l’offre illégale de livres numériques dont la troisième édition sera présentée lors du salon du livre de Paris.

< Retour

 

Et aussi...

  • Le MOTif à Angoulême

    Plusieurs éditeurs franciliens seront du voyage. Au programme, des signatures sur le stand et trois débats.