Créer une société en France a un coût avec les cotisations professionnelles, les frais de gestion élevés, la TVA… ainsi, de plus en plus d’entrepreneurs se tournent vers d’autres pays, et la Grande-Bretagne est la plus prisée. En effet, monter sa société en Grande-Bretagne présente beaucoup d’avantages à ne citer la rapidité et la simplicité des procédures, la fiscalité intéressante… Si vous songez réellement à cette option, lisez bien ce qui va suivre.

Pourquoi est-ce le nouvel eldorado des entrepreneurs ?

Création d'une société en Grande-BretagneCe n’est pas pour rien que la Grande-Bretagne attire les entrepreneurs. Le pays favorise l’arrivée d’immigrants professionnels, car ça booste son économie et sa finance. D’ailleurs, Londres est maintenant à la deuxième place au rang mondial de centres d’affaires, juste après Hong Kong. Le pays compte plus de 2,8 millions d’entreprises enregistrées avec plus de 350 000 nouvelles inscriptions tous les jours. Afin d’inciter la création d’entreprises, la Grande-Bretagne offre ainsi aux ressortissants étrangers un système transparent, ouvert et favorable. Donc, que vous envisagiez de créer une petite, une moyenne ou une grande entreprise, dans tous les cas, vous sortirez gagnant grâce à une optimisation intelligente. Toutefois, il faut savoir bien exploiter le potentiel financier et économique du pays par rapport au secteur d’activité.

Tous les avantages d’une société sise en Grande-Bretagne

Créer une société en Grande-Bretagne est facile et rapide, mais vous allez aussi en tirer d’autres avantages.

  • Dans le pays, pendant les 21 premiers mois après la création de votre société, vous ne payez aucun impôt et aucune taxe professionnelle. Après, le temps d’imposition des sociétés est très bas par rapport aux autres pays. De plus, vous n’êtes pas obligé de vous déclarer indépendant.
  • En Grande-Bretagne, vous êtes affranchi de la TVA si votre chiffre d’affaires est moins de 77 000 Livres sterling. Au moment de la création de votre société, vous ne faites aucune demande d’un numéro de TVA intracommunautaire. Si vous avez un chiffre d’affaires plus de 77 000 Livres sterling, vous le déclarez, et vous pourrez choisir de payer par prélèvement à chaque fin d’exercice. La TVA sur le chiffre d’affaires est fixée à 10 %, et ça évite les calculs et les paperasses.
  • Les procédures de création d’entreprises sont rapides, simples et peu coûteuses, et il n’y a pas de réglementations particulières pour les étrangers. Pour enregistrer la société, il faut déposer auprès des Registres du commerce et des sociétés certains documents comme les statuts et le mémorandum d’association.
  • Lors de la constitution de la société en Grande-Bretagne, il n’y a aucun capital social minimum exigé. En dernier et pas le moindre, il n’y a pas d’obligation concernant les lieux pour les réunions d’assemblées d’actionnaires.

Découvrez également Comment référencer un site internet ?

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.