La Grande-Bretagne est la terre de prédilection des entrepreneurs, car y créer une société internationale est très avantageux. De plus, en raison de la juridiction Common Law, il est facile d’implanter une entreprise en Angleterre. Les frais de gestion sont aussi très faibles. Son environnement est donc propice à la création d’une société internationale. Si vous prévoyez de vous installer, voici les avantages que vous allez en tirer.

Une fiscalité très intéressante

En Grande-Bretagne, la fiscalité est intéressante pour les chefs d’entreprise. Contrairement en Hexagone, le taux d’impôt sur les sociétés est avantageux suivant le montant des bénéfices. Pour des bénéfices inférieurs à 15 583 euros, ce taux est de 0 %, pour des bénéfices entre 15 584 et 77 919 euros, c’est entre 0 et 19 %, et pour les bénéfices entre 77 920 et 233 754 euros, c’est 30 % et plus. En France, ce taux est de 33 %. Pour les charges sociales, 12 % contre 45 % en Hexagone. Les charges salariales sont de 10 % pour une optimisation intelligente. Aussi, il y a des incitations fiscales sous forme de défiscalisation, le Seed Entreprise Investment Scheme. Il permet de reprendre 50 % de l’investissement dans l’entreprise jouissant d’une baisse d’impôt. Si le résultat de l’investissement est positif, il n’y a pas d’impôts sur la plus-value. Si c’est négatif, vous récupérez la perte sur l’impôt sur le revenu.

Une législation sociale avantageuse

Société internationale en Grande-BretagnePour les entrepreneurs cherchant à créer une société internationale en Grande-Bretagne, les conditions sont moins difficiles qu’en France pendant la première année de travail d’un employé. Le licenciement peut se faire sans préavis. Cette souplesse permet de recruter très vite des cadres sans attendre des mois comme en Hexagone. Toutefois, si le contrat de travail indique clairement les modalités de licenciement, l’entreprise soit obligée de respecter le préavis de 1, 2, 3 ou 6 mois. Mais si le salarié a plus d’un an d’ancienneté, c’est plus sévère, car tout licenciement doit être justifié. Un motif abusif coûtera cher à l’entreprise.

Les démarches allégées pour la création d’entreprises

La création d’une société internationale en Grande-Bretagne est simplifiée, que ce soit sur le plan juridique, administratif que fiscal. Ça se passe par la rédaction des statuts et l’immatriculation de l’entreprise à la Compagnies House. La démarche d’immatriculation se passe en ligne, et elle est effective 24 heures après si vous avez opté pour le statut Private Limited Company ou LTD. La durée des démarches est de 13 jours contre 32 jours en Hexagone. Pour les déclarations de la TVA, on trouve seulement 7 lignes à envoyer tous les 3 mois. Les bulletins de salaire font moins de 10 lignes, et les charges sociales impliquent uniquement un remplissage de bordereau et une enveloppe préadressée.

Pensez également à lire Voyage aux États-Unis avec ESTA.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.