La fleur de lys, on la trouve dans les jardins et dans les compositions florales, mais aussi sur certains lieux emblématiques comme les châteaux, et il y a une raison à ça. Élégante et raffinée, cette fleur est un symbole de la monarchie française. Des passionnés de tradition et d’histoire de France affirment qu’elle est également associée aux déesses grecques et à la Vierge Marie pour sa pureté.

Le commencement

Beaucoup d’hypothèses et d’histoires tournent autour de la fleur de lys. Mais sa naissance en tant que symbole fort a commencé à l’époque des Gaulois, car cette fleur rappelle le bout de leurs javelots. Mais la fleur lys est souvent confondue avec la fleur d’iris. Certes, ces deux plantes se ressemblent, mais elles ne sont pas de la même famille. Toutefois, quand on regarde de près le symbole, il ne représente pas le lys dans les jardins, mais plutôt une reproduction de l’iris des marais. La fleur d’iris évoque la monarchie française depuis Clovis (466-511), roi des Francs et premier roi de France, car elle est en rapport avec la Vierge Marie qui la protectrice des Rois. Pour la fleur de lys, elle est apparue pour la première fois sur le sceptre de Charles-le-Chauve (823-877), petit-fils de Charlemagne, roi de Francie occidentale (742-814) et empereur d’Occident (800). La royauté française l’aurait choisi comme emblème comme les autres familles dominantes européennes qui ont adopté le lion, l’aigle, le léopard… Jusqu’à la révolution, cette fleur s’imposa comme meuble héraldique sur les monnaies, les monuments, les sculptures, les statues, les objets d’art, les tissus, les tapisseries, la peinture… Cependant, afin de signer leur réfutation au catholicisme et à la monarchie, les révolutionnaires ont détruit les sites et les œuvres d’art arborant ce symbole.

Le symbole de la fleur de lys

le symbole de la fleur de lysLe blason de la couronne française se reconnaît par 3 fleurs de lys rappelant la Sainte-Trinité (le Père, le Fils et le Saint-Esprit) et les vertus du catholicisme (foi, espérance et charité). Ça impose au roi une certaine soumission à l’autorité divine, et c’est là que vient le concept de droit divin. Empereur de son royaume, le roi était sacré, sa couronne venait de Dieu, non pas du peuple. Le lys en tant que fleur évoque aussi les rayons du soleil. Dans la liturgie, elle est le lien entre le Christ et la lumière (soleil), et la monarchie elle-même renvoi à l’astre solaire, et c’est ainsi qu’on peut faire le lien entre la religion chrétienne et la monarchie. Mais encore, le lys symbolise la fécondité dans la tradition chrétienne en étant associé à la Vierge Marie, ce qui l’a surnommé lis de la Vierge ou de la Madone. Les églises ayant comme patronne Marie ainsi que toutes les corporations sous sa protection ont valorisé cette plante. D’ailleurs, le lys blanc dans les mains de l’ange Gabriel évoque la pureté de Marie.

Prenez également le temps de lire Les marges sur les produits bios dans la grande distribution.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.