L’hygiène dans les locaux des entreprises est cruciale pour le confort et la santé des employés et des visiteurs. Ainsi, il faut que tout soit sain et propre. Cependant, le maintien de la propreté est souvent difficile à assurer, et ça demande du temps. En effet, dépoussiérer, lessiver, laver, sécher… exige un temps considérable tout en perturbant la circulation. Pour que les choses soient plus simples, il y a désormais l’autolaveuse, et suivant le besoin, il existe différents modèles.

L’autolaveuse autoportée

L’autolaveuse autoportée est un engin lourd en raison d’un important réservoir d’eau propre et sale ainsi que du nombre de composants qui la composent, visitez cette page. Elle est utilisée pour l’entretien et le nettoyage fréquents des grandes surfaces industrielles et commerciales avec une superficie de 3 000 m². Elle est équipée de brosses, de rouleaux et/ou de disques. Les tâches sont ainsi faites rapidement et sans effort. En raison de sa taille, elle est autoportée pour ne pas fatiguer l’utilisateur. Ce dernier s’installe sur la machine pour la manier. Elle utilise une batterie 36 à 48 Volts qui est performante et qui a une grande autonomie. Ça rend l’engin plus puissant pour l’aspiration et le jet d’eau.

L’autolaveuse autotractée

L’autolaveuse autotractée se différencie des autres modèles, car l’utilisateur marche à côté pour la diriger et l’orienter manuellement. Elle est employée pour nettoyer et pour entretenir n’importe quelles surfaces : béton lisse, ciment peint, carreaux, sol en résine de polymères… Elle est dotée de brosses cylindriques ou de roues frontales. C’est une machine autonome sans câble électrique. Elle utilise une batterie d’une puissance de 24 Volts, et le chargeur est intégré dans l’engin. Cependant, la puissance et la durée de vie de la batterie sont limitées. En effet, l’autonomie est aux environs de 2h 30. Elle peut être équipée d’un moteur à traction pour plus de confort d’utilisation. Toutefois, le choix d’une autolaveuse autotractée dépend de la surface à nettoyer.

L’autolaveuse sans traction

AutolaveuseL’autolaveuse sans traction est un modèle simple, léger, petit et maniable, mais performant. Elle permet de dépoussiérer ainsi que de lessiver, de laver et de sécher le sol en un unique passage. Le gain de temps est donc assuré. Mais il faut la pousser pour la faire avancer. Pour un travail sans effort et un bon résultat, l’utilisation est simplifiée par les roues et le mouvement rotatif de la brosse. En raison de sa taille, elle n’est adaptée que pour les surfaces de 500 m² au moins. De plus, elle emploie un câble de 20 m de long en moyenne, c’est à relier au secteur, ce qui fait qu’elle ne s’utilise que sur des zones peu encombrée et facilement accessible.

Découvrez également Quelles sont les avantages d’établir sa société en grande bretagne ?

5/5 (1)

Merci de Noter cet article.