Le bricolage est un loisir particulièrement prisé, mais qui peut s’avérer très dangereux. Les outils et les appareils électriques sont source de nombreuses blessures. Et on oublie aussi souvent que les produits utilisés peuvent être très toxiques ou irritants. Quelques précautions simples peuvent cependant limiter les dégâts…

Les dangers du bricolage …

Quand on pense aux accidents domestiques, on comprend facilement pourquoi il ne faut pas laisser le petit dernier jouer avec les prises électriques… Mais il ne faut pas oublier que son papa peut aussi perdre quelques doigts en réparant une porte ! Le bricolage est en fait l’une des activités les plus dangereuses à la maison, comme dans le jardin. D’abord parce que l’on y manipule des outils tranchants, percutants, contendants, mais aussi parce que l’on utilise des produits toxiques. On touche aussi parfois à l’électricité. En France, environ 300.000 personnes se blessent gravement en bricolant. Alors mieux vaut mettre en place quelques mesures de préventions…

A vérifier avant de bricoler…

Vous voulez certainement améliorer votre maison, la décorer ou même la rénover. Si vous n’êtes pas un bricoleur aux compétences affirmées, il faut toujours demander conseil. Les vendeurs des magasins de bricolage peuvent vous aider en vous conseillant les outils et les produits adaptés à vos besoins. Il ne faut pas surestimer ses capacités, car bricoler en toute sécurité demande parfois une certaine force. Dans tous les cas, on ne bricole pas quand on est fatigué, malade, ou que l’on vient de boire de l’alcool. Avant de commencer, il faut impérativement retirer tous les bijoux, les montres et les bagues. On ne compte plus le nombre de doigts arrachés à cause d’un outil qui s’est accroché dans l’alliance… Vérifiez toujours l’état de vos outils avant de commencer à bricoler. Et lisez soigneusement les modes d’emploi des appareils et des produits que vous utilisez. Car l’accident peut aussi venir d’une mauvaise utilisation !

Bricoler sans danger : les risques liés aux produits

Pour bricoler en sécurité, il faut avoir conscience que nombres de produits utilisés peuvent intoxiquer, créer des problèmes respiratoires ou parfois déclencher des allergies. Certains produits dégagent des effluves toxiques (peintures, colles, diluants…) et d’autres libèrent de fines particules irritantes (laines de verre, de roche…). Il faut donc bricoler loin des jeunes enfants et des animaux, et éviter de bricoler quand on a une santé fragile (asthmatiques, femmes enceintes…). C’est d’autant plus vrai si vous travaillez dans une maison datant d’avant 1949, à cause d’une éventuelle présence de peinture au plomb. A chaque fois que cela est possible, il faudrait porter des équipements de protection : masque, lunettes, gants… Dans la mesure du possible, aérez le plus possible la pièce dans laquelle vous travaillez. Et ne mélangez jamais deux produits entre eux, car certaines réactions chimiques peuvent dégager des gaz mortels.

Eviter les traumatismes et les électrocutions

Les équipements de protection ne protègent pas que des risques liés aux produits toxiques et irritants. Ils forment aussi une barrière qui protège des blessures, coupures et autres traumatismes. Il ne faut pas non plus oublier les bouchons d’oreilles quand on travaille avec des appareils bruyants. L’instabilité des plans de travail et des outils peut provoquer de nombreux accidents. Il faut donc toujours bricoler sur des surfaces stables, en fixant les pièces à travailler. De même, les échelles et échafaudages doivent être parfaitement stabilisés avant de monter dessus. Il faut débrancher tous les outils électriques dès que l’on ne s’en sert plus. Enfin, n’oubliez jamais de couper l’électricité avant toute intervention sur le circuit électrique…

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.