Quand on veut lutter contre la condensation, les mauvaises odeurs, les moisissures… engendrées par l’humidité ou le chauffage, la solution est de s’équiper d’un déshumidificateur d’air. Son objectif est de baisser le niveau d’hydrométrie, et ce, qu’il soit à absorption ou à condensation. Avec cet équipement, on garde un environnement sain dans le logement. Cependant, afin que le déshumidificateur d’air soit efficace, il faut bien le choisir, et c’est suivant les besoins.

Les différents types de déshumidificateurs d’air

Avant d’acheter un déshumidificateur d’air, vous devrez savoir qu’il y a différents modèles, mais le choix dépend de votre situation.

  • Le déshumidificateur d’air chimique: C’est un modèle basique permettant de lutter contre l’humidité dans l’habitation. Son atout est qu’il est simple à installer et qu’il n’a pas besoin d’une alimentation électrique. C’est la substance chimique dans la cartouche qui va absorber l’humidité dans l’air, le principe est comme le sel sur la neige. Quand l’humidité est saisie, l’appareil va la renvoyer sous forme d’eau dans un bac qu’il faut souvent vider. Généralement, il capte 3 litres d’eau quotidiennement, et la cartouche doit être régulièrement remplacée. Davantage d’informations sur https://www.savoir-avant-achat.com/deshumidificateur-dair/.
  • Le déshumidificateur d’air électrique à condensation: C’est un modèle efficace, car en plus de baisser l’humidité, il chauffe. Même s’il est plus coûteux, il est adapté pour un important volume suivant le modèle. Ce déshumidificateur aspire l’air ambiant et le conduit au condenseur, l’air plus froid se transformera en vapeur d’eau et puis en eau. Cette dernière sera réchauffée, et c’est l’évaporation. Souvent, l’air sec est chauffé par l’appareil et est redistribué dans la pièce pour un gain de quelques degrés.
  • Le déshumidificateur électrique assécheur d’air: Encore appelé déshumidificateur d’air par adsorption, ce modèle nouvelle génération va aspirer l’air rencontrant la roue enduite de gel de silice qui absorbe d’humidité. À noter que la silice a une importante porosité. L’air asséché et un peu plus chaud sera réparti dans la pièce, et l’air humide sera renvoyé dans un bac récupérateur ou drainé dans un tuyau. C’est un modèle silencieux adapté pour les pièces à vivre.

La puissance et la consommation

Dans votre choix de déshumidificateur, il faut prendre en compte la consommation, car cet appareil est souvent employé pour des cycles de fonctionnement plus ou moins longs, il peut rester toujours actif au cas où l’humidité de l’air est excessive. Cependant, les modèles modernes offrent une consommation d’énergie intermittente où la consommation énergétique optimale se passe à des intervalles plus ou moins réguliers, mais pas de manière continue, sauf pendant le démarrage où l’appareil doit atteindre son régime rapidement. Donc, la consommation d’énergie totale est liée à la somme des cycles réels de fonctionnement. Pour pouvoir contrôler la consommation d’énergie, il est possible de prendre un modèle avec hygrostat. Quant à la puissance du déshumidificateur d’air, c’est entre 100 et 600 Watts. Mais si c’est une habitation, une puissance de 300 Watts suffit. Si vous souhaitez avoir une petite idée du coût de fonctionnement du déshumidificateur, estimez le coût horaire de fonctionnement en sachant que le kWh, l’unité principale de mesure de consommation électrique, représente environs 3 heures de fonctionnement de 300 Watts ou 5 heures de 200 Watts.

Les autres points à vérifier

deshumidificateur
Crédits : Pixabay

À part le type de déshumidificateur et sa puissance, il y a aussi d’autres points à vérifier comme ses dimensions. En effet, sa taille est assez conséquente, et il faut la considérer lors du choix tout en tenant compte de la pièce où vous allez le mettre. Sinon, il est possible de l’accrocher au mur en utilisant un support. Si c’est exposé à la vue de tous, l’idéal est de prendre un modèle design qui est plus agréable à regarder, avec des couleurs et des lignes en harmonie avec le style de mobilier. Précisons encore les différentes caractéristiques de l’appareil, car il y a des modèles plus ou moins sophistiqués pouvant baisser l’humidité et réaliser d’autres fonctions en rapport avec l’air, on parle du chauffage, de la purification de l’air… et tout ce qui peut affecter la fonctionnalité globale de l’appareil et son utilisation… On trouve aussi des modèles avec des filtres spéciaux qui peuvent retenir les particules dans l’air tout en diminuant le niveau des allergènes présents, et c’est possible grâce à un ou plusieurs ventilateurs. Toutefois, ils sont coûteux et demandent le nettoyage et le remplacement des filtres.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.