Ces derniers temps, les médias et les réseaux sociaux ne parlent que de tiny house. Ces micro-maisons, venues tout droit des États-Unis ont vraiment le vent en poupe. Pourtant, personne n’aurait pu envisager que la tiny house serait aussi prisée vingt ans après sa première apparition. Et ce, si on prend compte le fait qu’elles ont été conçues pour servir d’abri pour les personnes qui ont perdu leur foyer après le passage de Katrina en 2005. Cependant, conscientes de la praticité de la tiny house, de plus en plus d’entreprises se sont lancées dans la conception de micro-maison, mais en plus moderne. Disponibles en différents modèles, les tiny house sont plutôt abordables. Pourquoi ? On vous explique tout dans cet article.

La tiny house, pour un style de vie à l’américaine

En 2002, deux américains visionnaires, Jay Shafer et Gregory Johnson ont créé la première entreprise qui fabriquait des tiny house : la Small house society. Cependant, il a fallu attendre le passage de Katrina en 2005 pour que le projet décolle vraiment. Depuis, la tiny house n’a cessé de gagner en popularité. Aujourd’hui, on peut trouver sur le marché différents modèles de tiny house. Et quand on parle de tiny house prix, cela varie selon la taille de la maison, de ses équipements, des matériaux de fabrication, etc. En matière de tiny house, il est possible de la construire soi-même. Une option qui permet de faire des économies puisque le budget est trois fois moins cher. Effectivement, pour l’autoconstruction, il faut compter entre 10 000 à 15 000 euros. Par contre, pour acheter une tiny house neuve, vide ou équipée, il faut prévoir entre 25 000 et 75 000 euros. Si on se réfère au prix d’une maison classique, on peut dire que la tiny house est abordable. Mais pourquoi est-elle aussi abordable ?

Pourquoi les tiny house sont-elles abordables ?

tiny house abordable
Crédits : Pixabay

Une maison neuve à partir de 25 000 euros, c’est presque donnée. Eh bien, contrairement à une maison classique, la tiny house ne sera pas construite sur un terrain. On n’a donc pas besoin d’acheter un terrain, on n’a pas à dépenser pour les fondations et tout. Avec la tiny house, il suffit d’acheter les matériaux nécessaires pour la construction de la maison et les monter. Toutefois, il ne faut pas oublier que la tiny house sera une maison sur-roues. Il est donc important d’inclure le prix de la remorque dans le budget au cas où on opte pour l’autoconstruction. Pour cette option, il faut aussi savoir qu’il existe certaines règlementations. Avant d’entamer les travaux, il est conseillé de s’informer auprès de la mairie concernant les démarches à suivre. En général, si la surface au sol de la tiny house ne dépasse pas 20 m², une simple déclaration de travaux suffit. Par contre, si elle est supérieure à cette limite, il faut faire une demande de permis de construire. Dans les deux cas, il faut préciser qu’il existe aussi des dimensions et un poids maximal qu’il ne faut pas dépasser.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.