Le prince-démon Entropia est sur le point de faire son grand retour. Cordélia, l’enfant-étoile, est la seule à pouvoir le contrer. Pour cela, elle doit rassembler les sept reliques qui se trouvent sur les sept continents d’Alkymia. Une saga prévue en sept tomes pour les amateurs de fantasy !

Cordélia a tout perdu suite à la mort de ses parents. Elle est la dernière représentante de sa Maison, mais ne représente plus rien aux yeux des autres car elle a été déshéritée lorsque les nobles ont prétendu des soi-disant dettes de ses parents et lui ont tout pris. Depuis elle vit aux dépens d’une famille d’accueil qui l’exploite. Mais Cordélia est loin d’être une simple adolescente. Elle est celle que la déesse de la Destinée a reconnue comme l’enfant-étoile qui sauvera le monde du retour du prince-démon Entropia.

Cette destinée, elle la découvre le jour où l’ange Luxdel vient la chercher. Celui-ci lui révèle qu’elle est la seule à pouvoir sauver le monde du prince-démon Entropia, emprisonné jadis sous terre par les dieux. Cordélia, n’y croyant pas une minute, finit par se rendre à l’évidence. Les signes autour d’elle sont nombreux, comme la présence de deux loups, l’un au pelage d’argent et l’autre à la couleur miel, qui la protègent en toute circonstance. Cette quête pour sauver le monde va se transformer en quête initiatique pour la jeune fille.

Le personnage de Cordélia est particulièrement intéressant dans ce premier tome de la saga. On y découvre une jeune fille qui ne croit pas vraiment en cette destinée qu’on lui impose, et surtout qui ne comprend pas pourquoi elle a été choisie, puisqu’il y a autour d’elle des êtres bien plus forts qu’elle, comme les deux magiciennes qui l’accompagnent dans sa quête (Amber et Louane), et qui seraient bien plus disposées à accomplir cette mission. D’ailleurs, tout au long de ce premier tome, Cordélia se laisse guider. Elle ne prend jamais de véritable décision. Elle suit celle qui fait office de leader, l’Elfe noire Amber, une semi-démone aux prodigieux pouvoirs. C’est très intéressant, car cela nous permet de découvrir petit à petit l’évolution du personnage de Cordélia qui, en plus de devoir accomplir sa mission, est aux prises avec le nobliau Sylvio d’Iresec, qu’elle a battu en duel en public et qui cherche à se venger en utilisant son nom de famille pour la traquer ! Les prochains tomes devraient dévoiler les pouvoirs de Cordélia, et rien que pour ça, ça vaut le coup d’attendre la suite !

Mais Les 7 Reliques, c’est aussi et surtout un monde de fantasy époustouflant. La magie est partout. Les humains la tolèrent mais ne l’apprécient pas pour autant. Pourtant, humains et êtres magiques vivent en harmonie, même si certaines espèces s’affectionnent plus que d’autres. Les Elfes ont une grande importance dans ce premier tome. On y retrouve également des léchis (cousins des fées qui sont doués de métamorphose), des cynocéphales (hommes à tête de chien), des sorcières, ou encore des halfelins. Et les ennemis ne sont pas en reste : Cordélia et ses amies doivent affronter un barghest (un puissant spectre qui a la forme d’un chien monstrueux), ou encore une vampirose (un super-organisme végétal au parfum hypnotique).

Ce premier tome est une belle réussite. Le monde dépeint par Joffrey Lebourg est très détaillé, aussi bien dans les décors que dans les divers systèmes (politiques, monétaires…) et les pouvoirs de chaque personnage. Le début de cette saga donne très envie d’aller lire la suite qu’on attend désormais avec beaucoup d’impatience.

Le site de l’auteur : https://les-sept-reliques.fr/

D’autres écrits à découvrir :

5/5 (1)

Merci de Noter cet article.