10 C
Rennes
vendredi, février 3, 2023
AccueilSantéLa récession gingivale

La récession gingivale

Date:

Articles en Relation

Les gencives occupent une place particulièrement importante dans votre bouche. Il est essentiel de vous assurer que vos gencives sont saines afin de conserver une bonne santé buccodentaire. La récession gingivale, autrement dit le déchaussement des dents et le resserrement des gencives découvrent les racines et les parties inférieures de vos dents. La récession gingivale est un problème buccodentaire commun. Cependant, elle peut être un symptôme plus ou moins avancé d’une maladie gingivale.

Qu’est-ce que la récession gingivale ?

La récession gingivale est un problème des gencives entraînant des poches ou espaces vides au milieu de la marge des gencives et des dents. Ce phénomène privilégie la prolifération des bactéries. Le premier symptôme de la récession gingivale est généralement la sensibilité dentaire ou une longueur des dents supérieure à la normale. En l’absence d’un traitement approprié, la conservation de la propreté des zones de récession gingivale est de plus en plus compliquée en raison de la sensibilité dentaire ainsi que la modification de structure. La récession gingivale peut causer de graves problèmes de santé buccodentaire, notamment la perte des dents.

Les causes de la récession gingivale

La récession gingivale peut résulter de plusieurs facteurs, la plus courante étant une pathologie des gencives engendrée par l’apparition de plaque et de tartre à la marge gingivale. Le tartre et la plaque peuvent être annihilés grâce à un brossage assidu ainsi que l’usage régulier de la soie dentaire. Il est recommandé de se brosser les dents de manière délicate. En effet, une hygiène buccodentaire exagérément agressive peut causer des dommages aux gencives et entraîner la récession gingivale. Au-delà des pathologies des gencives, l’âge, les antécédents familiaux, les appareils orthodontiques, les perçages buccaux, les traumatismes ainsi que l’occlusion ou positionnement des dents, de nombreux autres facteurs peuvent aussi accroître les risques de récession gingivale.

La récession gingivale : traitement et prévention

Plusieurs traitements pour la récession gingivale existent en fonction du niveau de récession. Parmi ces traitements, la solution la plus commune est la greffe réalisée par un orthodontiste. Il y a aussi certaines techniques régénératives appliquées par les spécialistes de la parodontie.

Le meilleur moyen pour la prévention de la récession gingivale est une bonne hygiène buccodentaire et plus spécifiquement un brossage régulier (deux fois par jour), l’usage de la soie dentaire une fois par jour au moins ainsi qu’un nettoyage et un examen chez le dentiste au moins deux fois par an. Lors du brossage des dents, vous devez être attentif à la marge gingivale et veiller au nettoyage profond, mais délicat. En effet, trop de pression peut causer des dommages à vos gencives.

Les symptômes de la récession gingivale

La récession gingivale est une maladie de la marge gingivale singulièrement lente à se loger et implique la face extérieure des dents. Il est compliqué de déceler la récession gingivale avant que les premiers symptômes n’apparaissent. Une personne qui souffre de la récession gingivale remarque deux symptômes courants. La sensibilité dentaire est le premier symptôme de la récession gingivale. La racine de la dent devient visible lorsque la gencive se rétracte. Cela cause des douleurs notablement désagréables. En premier lieu, ce symptôme laisse penser à la présence d’une carie dentaire. En effet, les symptômes sont identiques tels que la sensibilité aux aliments froids, chauds ou sucrés. En l’absence d’une protection, la racine de votre dent devient poreuse et le nerf est constamment stimulé.

Un autre symptôme courant de la récession gingivale, c’est la sensation de dents longues. En effet, la récession gingivale procure une sensation de dent longue. Étant donné que la racine de la dent est à découvert, la dent a l’air plus longue. Ce dysfonctionnement est inhérent au fait que la gencive décale plus loin que la couronne dentaire. À ce moment-là, l’affaiblissement du tissu gingival est bien entamé. Ce sont les symptômes les plus suggestifs d’une récession gingivale. Cependant, d’autres symptômes peuvent alerter. En effet, une sensation de gonflement ou de saignement répétitif ou une mauvaise haleine sont d’autres symptômes de la récession gingivale. Quand la maladie est à un stade avancé, la dent peut devenir mobile.

Il est nécessaire de noter que la récession gingivale doit faire l’objet d’un traitement le plus rapidement possible dans le but de contraindre l’évolution de la maladie. En effet, il est difficile de récupérer la gencive perdue étant donné que la récession est irrévocable. La santé buccodentaire est particulièrement importante, par conséquent, lorsqu’un des symptômes de la récession dentaire apparaît, il est vital de se rapprocher d’un dentiste dans le but d’avoir un diagnostic exact ainsi qu’un traitement adéquat. La récession gingivale pouvant causer des problèmes de santé buccodentaire plus graves, il est essentiel de traiter cette pathologie le plus rapidement possible. Par ailleurs, il est fortement recommandé d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire, en particulier un brossage des dents régulier.

S'inscrire

- Obtenez un accès complet au site

- Ne manquez jamais une actualité

- Naviguez gratuitement toute la journée

Articles en avant