17.4 C
Rennes
vendredi, juin 21, 2024
AccueilConsommationEn quoi consiste un déchet non valorisable ?

En quoi consiste un déchet non valorisable ?

Date:

Articles en Relation

Le choix d’un jeu en ligne est-il important ?

Les jeux en ligne sont devenus très populaires ces...

La chirurgie esthétique vous convient-elle ?

Le désir de devenir des versions plus jeunes, plus...

Quels sont les meilleurs objets publicitaires à offrir à ses clients ?

Les objets publicitaires sont l’un des moyens de communication...

Mode Homme : Vêtements et Chaussures Tendance du Moment

Les Vêtements Must-Have de la Saison La mode masculine évolue...

De nos jours, on incite les personnes à bien trier leurs déchets, et autant que possible de procéder à des recyclages. En effet, de telles actions sont censées protéger notre environnement. Mais, ce ne sont pas tous les déchets qui peuvent être triés et recyclés. Il y a des ordures qui sont non-valorisables. Cela concerne surtout les ordures ménagères.

Quelles sortes de déchets appartiennent à la catégorie non-valorisable ?

Nous entendons par déchet non valorisable, tous les déchets qui émanent de notre foyer et que nous ne pouvons ni trier ni recycler. Effectivement, ce terme est utilisé pour qualifier les ordures collectées sans aucune sélection. Si nous avons des restes d’aliments dans notre maison, nous avons également, chez nous, des ordures non-valorisables.

Nous savons tous que certains plastiques ne peuvent malheureusement pas être recyclés. C’est pour cette raison que les vaisselles jetables en plastiques par exemple font partie des déchets dit non-valorisables. Il en va de même pour celles fabriquées avec du carton. Les dernières ordures qui rejoignent ce genre de déchets sont les couches et la petite vaisselle qui est cassée.

Comment pouvons-nous traiter les déchets qui sont non-valorisables ?

Certes, nous ne pouvons pas recycler les ordures ménagères non-valorisables. Toutefois, il est tout à fait possible de les traiter. D’ailleurs, bon nombre d’entreprises commencent maintenant à les transformer en produits indispensables dans notre vie quotidienne. En effet, en déposant vos déchets dans des casiers qui sont étanches, il est possible d’obtenir du biogaz.

Le processus est assez simple : vos déchets sont déposés dans ces casiers tout en veillant à ce qu’ils soient compactés, et ce, couche par couche. Grâce à l’humidité occasionnée par ce compactage, des lixiviats vont se former. Les déchets vont alors se fermenter et produire, par la suite, du biogaz.

Quels sont les déchets dangereux qui ne figurent pas dans les ordures non-valorisables ?

Ce ne sont pas toutes les ordures ménagères qui sont qualifiées de non-valorisables. Effectivement, chez nous, dans notre foyer, nous avons des déchets qui sont dangereux. Parmi ces déchets figurent les bouteilles ainsi que les bonbonnes de gaz.

Tous les pneumatiques émanant des motos ou des poids lourds sont aussi dangereux et ne peuvent pas être répertoriées comme ordures non-valorisables. C’est le cas également des graisses alimentaires, des déchets qui proviennent des garages automobiles ou encore des cabinets médicaux. Il est important de savoir que ces produits sont dangereux dans la mesure où ils risquent de s’enflammer à tout moment. Ils peuvent présenter aussi un taux élevé de toxicité. Il est, de ce fait, plus difficile de les éliminer que les déchets ménagers.

Comment gérer et traiter les déchets dangereux ?

Ces derniers temps, les techniques permettant de recycler les déchets se sont beaucoup améliorées. Nous assistons même à l’apparition de techniques plus performantes et plus faciles. Il est important de gérer les déchets dangereux en les triant et en les emballant correctement pour éviter tout risque pour la santé humaine et l’environnement. Il est également recommandé de les acheminer vers des installations de traitement spécialisées pour un traitement adéquat.

S'inscrire

- Obtenez un accès complet au site

- Ne manquez jamais une actualité

- Naviguez gratuitement toute la journée

Articles en avant

Sponsors