Sur toutes les catégories de produits existant sur le marché, les consommateurs dans le monde ont dépensé plus de 22 milliards d’euros sur Internet au cours de ces trois premiers mois de cette année, soit 13 % de plus par rapport au premier trimestre précédent, selon l’enquête effectuée par la Fédération de la vente à distance et du e-commerce.

Les habitudes des consommateurs sur Internet, notamment les Français, ont vraiment changé. En effet, l’e-commerce alimentaire décolle à une vitesse remarquable au court de ces dernières années. Un internaute sur deux soit plus de 45 % a déjà effectué des achats de produits alimentaires sur internet, d’après l’enquête Médiamétrie-NetRatings réalisée par la Fédération de la vente à distance et du e-commerce. Plus de 54 % des consommateurs font leurs courses une fois par mois. Plus de 28 %, au moins deux fois par mois. Les produits de l’épicerie occupent la première place des produits achetés, soient 36 % des commandes. Le budget moyen consacré à la vente en ligne des produits alimentaires n’atteint pas plus de 80 euros par personne.

70 % des Français en âge de consommer effectuent leurs achats en ligne

La France compte désormais 37,4 millions de personnes adeptes au système de commerce sur internet, toujours d’après l’enquête de la Fédération de la vente à distance et du e-commerce. Près de 70 % des Français capables de consommer individuellement achètent actuellement en ligne, contre 38 % dans le passé. En 2017, ces personnes adeptes ont dépensé plus de 80 milliards d’euros sur internet, soit 14,3 % de plus qu’en 2016. La Toile capte désormais 10 % du commerce alimentaire en France, et la Fédération de la vente à distance et du e-commerce estime que les 100 milliards d’euros devraient rapidement être franchis à la fin de l’année 2019. Ce décollage des ventes de produits alimentaires sur internet est la conséquence directe d’un système de vente rapide, efficace et simple adopté par les commerçants en ligne. En effet, la majorité des épiceries ou des magasins sur internet propose une livraison souvent gratuite avec les abonnements et les points relais. Sur ce, les consommateurs réalisent de petits achats alimentaires, soit 64 euros en moyenne pour un achat sur la toile en 2018, contre 66 euros en 2017. On a constaté aussi que les consommateurs sur internet effectuent des achats plus fréquemment qu’avant, soit 35 transactions par acheteur en 2018, contre 33 en 2018.

Obtenir rapidement les caractéristiques d’un produit, effectuer des comparaisons de prix

Plus rapides, plus faciles, les smartphones deviennent le matériel idéal pour acheter en ligne. Plus de 30 % des acheteurs sur la toile ont commandé des produits alimentaires avec leur téléphone en 2018, contre 26 % en 2017 et 11 % en 2014. Plus de 28 % d’entre eux ont utilisé une tablette. Les ventes réalisées via un smartphone par les cent plus grands commerçants en ligne ont d’ailleurs décollé de 39 % en 2018.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.