Le plombier, c’est le spécialiste à appeler en cas de fuite d’eau, de débouchage de canalisations… mais il intervient aussi dans l’installation de sanitaires, de piscine, de système de chauffage… C’est un métier intéressant offrant plusieurs perspectives, mais devenir plombier ne se fait pas en un jour. Il faut suivre des formations pour maîtriser parfaitement cette activité.

Le métier de plombier

Le plombier 75016 est un professionnel du bâtiment avec des compétences diversifiées. Ses missions se déroulant en intérieur s’adressent aux professionnels et aux particuliers. C’est l’expert à appeler pour la mise en place de réseaux de distribution d’eau, l’installation de chauffe-eau, la pose et le raccordement des appareils sanitaires (baignoire, lavabo, évier…) et de la robinetterie ainsi que la réfection et l’entretien des installations déjà existantes. Il peut aussi prendre en charge la pose et l’entretien des chaudières, mais il doit suivre une formation de plombier chauffagiste. Ce professionnel doit également maîtriser la soudure, l’assemblage et le façonnage des matériaux et avoir une bonne connaissance des réseaux de distribution d’eau et de gaz. Il faut qu’il connaisse toutes les règles de sécurité en rapport à son travail. Afin de réaliser toutes ces tâches, le futur plombier doit se former, et différentes options s’offrent à lui.

Les formations pour devenir plombier

devenir plombierSi vous souhaitez devenir plombier, pour vous lancer, vous n’aurez pas besoin du bac ou d’autre diplôme, il est possible suivre la formation après la 3ème. Vous devrez suivre des études de plomberie qui vous permettra d’obtenir un diplôme. Vous avez la possibilité de vous former au CAP Installateur de sanitaire, CAP Installateur thermique, BTS génie sanitaire, BP (Brevet Professionnel/CAP+2 ans), Bac professionnel ou MC (Mention complémentaire) maintenance en équipement thermique. Si vous êtes en activité, vous pourrez suivre votre CAP cours du soir. Mais vous pourrez aussi justifier une expérience professionnelle de 3 ans dans l’Union européenne. Pour le statut, c’est libre, il est possible de choisir l’auto-entrepreneur plombier chauffagiste ou d’intégrer une entreprise. Pour l’évolution de carrière, avec des années d’expérience, le plombier peut devenir chef de chantier, contremaître ou monteur en installation thermique.

Les qualités pour devenir plombier

Certes, la formation qualifiante ou certifiante est essentielle pour devenir un bon plombier, mais ce n’est pas suffisant. Pour exercer ce métier, vous devrez avoir une bonne condition physique, car vous devrez faire beaucoup de déplacements, vous serez amené à porter des charges lourdes, et vous allez adopter des positions de travail pas toujours confortables. Vous devrez également avec une bonne habilité manuelle pour faire toutes les tâches facilement. Notons aussi l’importance du côté commercial pour prospecter et pour fidéliser les clients ainsi que l’esprit méthodique pour gérer le travail en toute facilité. Mais le plombier doit aussi être disponible à tout moment, 24h/24 et 7j/7, même les jours fériés.

Continuez votre navigation avec Quels sont les principaux risques industriels en France ?

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.