10 C
Rennes
vendredi, février 3, 2023
AccueilArt et CultureEt si les sourates et les versets du Coran correspondaient à des...

Et si les sourates et les versets du Coran correspondaient à des latitudes et à des longitudes ?

Date:

Articles en Relation

Et si les sourates et les versets du Coran correspondaient à des latitudes et à des longitudes ? C’est en tout cas la théorie avancée par Diop Mbacké avec le concept de “Géographie sacrée” qui permettrait de découvrir un message caché laissé par le Prophète dans le texte sacré de l’Islam.

Qu’est-ce que la géographie sacrée ?

C’est montrer qu’il y a un parallèle entre les latitudes et les longitudes du globe terrestre et les sourates et les versets du Coran. À chaque fois que je prends une sourate et un verset du coran j’essaye d’appliquer une correspondance en termes de latitude et de longitude. Par exemple, si je prends la sourate 50 verset 19, qui parle de l’agonie de la mort, je fais le parallèle avec la latitude 50 et la longitude 19. Avec ces coordonnées géographiques, je tombe sur Auschwitz et les camps de concentration. Le rapport avec l’agonie de la mort est évident. J’ai appliqué cette méthode à toutes les sourates du Coran et j’ai trouvé de nombreuses correspondances qui me laissent penser qu’il y a bel et bien un message caché derrière ce texte sacré.

Comment vous est venue cette idée ?

Un jour j’étais en train de lire le Coran et il y avait une page qui parlait de la ville d’Antioche, qui est située en Turquie. Il s’agissait de la sourate 36, et je savais qu’Antioche était située sur la latitude 36, donc j’ai poussé et j’ai cherché la longitude. J’ai trouvé la longitude 36 qui est celle du verset que j’étais en train de lire. De fil en aiguille je me suis rendu compte que je pouvais trouver des correspondances assez étonnantes. Par exemple, la sourate 26 verset 32 qui parle de l’arrivée de Moïse devant le pharaon. Avec ces coordonnées, on tombe non seulement en Egypte, mais même précisément dans la Vallée des rois ! Je n’en revenais pas sur le moment. On ne peut pas nier les faits, les faits sont là. Je n’ai rien inventé, c’est purement mathématique, le système de longitudes et latitudes ce n’est pas moi qui l’ai créé, je ne fais que constater.

En tant que croyant, quel sentiment a provoqué chez vous cette découverte ?

C’est surtout le travail intellectuel d’avoir disposé les versets et les sourates, la révélation, sous forme de longitudes et latitudes qui m’a interpellé. Le Coran contient 6666 versets, c’est une volumétrie énorme et donc l’avoir disposée de cette façon pour transmettre une information cachée ça m’a beaucoup impressionné. Comment le prophète a pu faire cela ? La sourate 20 verset 88 parle par exemple de l’adoration du veau d’or. Moïse étant absent, les tribus d’Israël ont pris un veau et ont commencé à l’adorer et à faire des offrandes. Ce verset aurait pu être placé ailleurs dans le Coran. Mais en appliquant les coordonnées géographiques correspondantes on tombe sur l’Inde, où la vache est un animal sacré. C’est incroyable.

Certains croyants peuvent voir d’un mauvais œil le fait d’aller donner un autre sens aux paroles du Prophète. Comment la communauté musulmane a-t-elle reçu vos recherches ?

Je suis confronté à une réticence des musulmans par rapport à cette découverte. Mais je le comprends car, pour eux, le Coran est quelque chose de figé. Or la géographie sacrée permet une lecture vivante et participative de l’Histoire avec des choses qui se passent toujours à l’heure actuelle. Comme en Inde où plus d’un milliard de personnes adorent encore les vaches, comme à l’époque du veau d’or.

Pourquoi avoir caché ce message ?

Parce que la religion, les textes sacrés, ne sont pas appelés à être connus de tous. Même les Egyptiens ont dissimulé dans les pyramides des messages divins. Il a fallu la pierre de Rosette et Champollion pour décrypter ce qu’ils avaient inscrit. La religion ne peut pas, selon moi, être accessible à tout le monde, elle doit être cachée car c’est l’histoire de la vie future et elle ne doit pas tomber dans la main de n’importe qui. À l’heure actuelle, je trouve des correspondances pour 60% des versets mais le futur amène peut-être d’autres correspondances.

Est-ce qu’il faut prendre ce message caché comme un avertissement du Prophète quant aux drames à venir ?

La correspondance avec l’Holocauste prouve que le Prophète a voulu alerter sur la bêtise humaine et ça aurait été merveilleux de découvrir cet avertissement avant d’en arriver à la Shoah. Aujourd’hui, l’objectif réel de la géographie sacrée c’est d’essayer d’éviter les catastrophes à venir. Quand je vois l’agonie, la mort, mentionnée ailleurs dans le Coran, je me dis que c’est une zone où l’Humanité va potentiellement vivre un nouveau drame. Et pour moi cette théorie s’inscrit aussi dans un contexte actuel où l’Islam évoque automatiquement les attaques du Bataclan, de l’Hyper Casher, de l’aéroport de Bruxelles… Et donc du sang versé. Or la géographie sacrée montre qu’au contraire le prophète a essayé d’alerter l’Humanité sur les dangers qui la menaçaient.

Est-ce que l’Histoire est déjà écrite d’avance ?

C’est une question importante, c’est la question de la prédestination. Est-ce qu’on est prédestinés vaille que vaille à vivre ce qui est prédit ? À mon avis non, car l’Homme a été conçu comme l’expression de Dieu sur terre donc c’est à lui de s’autodéterminer. Il peut changer le cours des choses. Le rôle du Prophète c’était d’alerter sur ce qui pouvait arriver. Et pour moi, le fait de le savoir n’a aucun but à part celui d’essayer d’anticiper les choses, la géographie sacrée doit nous aiguiller pour l’avenir.

Est-ce que vous trouvez des correspondances à chaque fois ?

Non et c’est important de le dire. Récemment, j’ai étudié une sourate qui disait : “Celui auquel la clé du ciel et de la terre a été donnée”. J’y ai appliqué la géographie sacrée et la latitude 42 m’a amené en Italie et la longitude 13 pile sur le Colisée. Après de longues semaines de réflexion, j’ai pensé à César qui a régné à l’époque sur un empire qui s’étendait de l’Espagne jusqu’à l’Asie en passant par le Maghreb. Donc dans l’Histoire, César a reçu les clés du ciel et de la terre en termes de puissance et de royauté. Mais ça demande beaucoup de connaissances, de maturité, et au début, ce n’est pas évident. Il y a des moments où ça ne marche pas, et il ne faut pas trouver à tout prix une correspondance. Ce qui fait aussi la beauté de cette théorie, c’est que le parallèle peut parfois être un peu approximatif. J’ai trouvé un verset qui parlait des anges tournant autour du “trône de Dieu”. Sourate 39, verset 77. J’ai appliqué la géographie sacrée et je me suis retrouvé à la Maison Blanche qui se situe bien sur la latitude 39 mais qui n’est pas sur la longitude 77 mais 75… Et ça je le mets dans le livre, je ne le cache pas.

Le travail de Diop Mbacké continue afin de trouver de nouvelles correspondances. Dernière en date, une sourate parlant d’Abraham dont les coordonnées ont mené l’auteur au Kentucky, aux Etats-Unis. Après des mois de réflexion, une découverte étonnante : Abraham Lincoln est né au Kentucky.

Le site de l’auteur : https://diop-mbacke.fr/

S'inscrire

- Obtenez un accès complet au site

- Ne manquez jamais une actualité

- Naviguez gratuitement toute la journée

Articles en avant