Avec les changements physiques qui se passent pendant la grossesse, les besoins des femmes enceintes diabétiques évoluent aussi. Les importantes fluctuations font que l’utilisation de la pompe insuline est conseillée. Cependant, cette pompe n’est pas utile pour les femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel pendant la grossesse.

Les avantages de la pompe à insuline pendant la grossesse

Comme affirmé dans le magazine femme enceinte, les femmes enceintes diabétiques doivent utilisées la pompe à insuline puisque ça présente beaucoup d’avantages. En effet, ça permet d’améliorer la gestion en continu de l’insuline, c’est le débit basal, de simplifier la gestion des quantités d’insuline en cas de vomissements ou de nausées et de réduire le risque d’hypoglycémie nocturne. De plus, la pompe à insuline facilite la prise en charge du phénomène de l’aube quand la glycémie augmente en fin de nuit. Mais encore, elle permet d’adapter les doses d’insuline qui changent beaucoup tout au long de la grossesse. Aussi, cela permet d’injecter petit à petit l’insuline pendant les repas, c’est nécessaire puisque la vidange gastrique ou l’absorption de glucides est souvent en retard chez les femmes en gestation. L’atout principal de la pompe à insuline est donc sa flexibilité, ce qui permet de contrôler efficacement la glycémie. En dernier et pas le moindre, cette pompe permet de régler les débits : nuit et jour ou d’arrêter la délivrance d’insuline.

L’utilisation de la pompe à insuline pendant la grossesse

femmes enceintes diabétiquesLa pompe à insuline est un appareil discret à fixer à la ceinture, à placer dans la poche ou à attacher au soutien-gorge. Le cathéter peut s’implanter aux bras, aux cuisses, à l’abdomen ou en haut des cuisses. Toutefois, il faut changer la pompe à insuline, notamment le cathéter, tous les 2 ou 3 jours.  Tout comme les injections d’insuline classiques, il faut alterner les zones d’injection afin de ne pas provoquer une lipodystrophie qui est la perte ou l’accumulation de tissu adipeux, et ça peut empêcher la diffusion normale d’insuline. Cette pompe à insuline est faite pour délivrer de manière continuelle des petites quantités d’insuline rapidement et à intervalles réguliers toute la journée. Mais elle délivre aussi une dose en plus d’insuline pendant les repas afin de couvrir les glucides absorbés et pendant la collation. D’ailleurs, elle corrige une hyperglycémie avec la programmation de l’utilisatrice et le système de perfusion déconnectable dont la tubulure et le cathéter. Néanmoins, il faut bien surveiller la glycémie, c’est 4 à 6 fois par jour. À noter qu’un souci avec la pompe à insuline ou le cathéter occasionne un pic du taux de sucre dans le sang. Cependant, il y a une alarme avertissant les anomalies ou tout dysfonctionnement.

Davantage d’informations avec Top des ingrédients pour réaliser de bonnes astuces de grand-mère.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.